Comment bien vivre votre orientation sexuelle,
faire votre coming-out,
sortir d’une situation de harcèlement discriminatoire

Vous êtes Lesbienne, Gay, Bi, Trans ou Indéterminé-e.

Pierre COCHETEUX, Activ-Acteur d’épanouissement personnel

Je suis un psy gay et j’accompagne (en France et parfois même à l’étranger) les personnes LGBTI (Lesbienne, Gay, Bi, Trans ou Indéterminé-e) et/ou leurs familles qui sont dans une phase de souffrance en raison de la découverte de leur homosexualité, de leur trans-identité, d’un questionnement d’identité ou de genre ou encore qui ont peur de faire leur coming-out, à bien vivre avec leur différence et à l’assumer.

Combien de fois répondez-vous « OUI » à ces questions ?

  • Vous souffrez d’homophobie,
  • Vous hésitez à faire votre coming-out,
  • vous venez d’apprendre votre séropositivité,
  • Vous êtes victime de discrimination,
  • Vous vous découvrez Homo, Bi, Lesbienne ou Trans,
  • Vous avez du mal à accepter votre identité sexuelle,
  • Votre fils, ou votre fille vient de vous annoncer son homosexualité.

Mes clients sont des personnes LGBTI et/ou leurs famille qui souhaitent vivre pleinement leur identité, sans avoir à se cacher et sans en avoir honte.

Oscar Wilde

« Soyez vous-même, les autres sont déjà pris »

Pourquoi proposer une thérapie à destination des personnes LGBTI ?

  1. Parce que j’ai moi-même été confronté à ces difficultés lors de mon travail thérapeutique avec un thérapeute ne comprenant pas les problématiques de la diversité de genre et de sexualité.
  2. Parce que j’ai longtemps cherché un thérapeute LGBTI à qui je pourrais parler librement sans crainte d’être jugé.
  3. Parce que beaucoup de personnes LGBTI (lesbiennes, gay, bi, trans, Inderterminé-e) sont confrontées à des difficultés lorsqu’elles consultent un professionnel de la thérapie à propos de question d’orientation sexuelle ou liée à leur identité de genre.

Je propose une consultation thérapeutique construite sur une valeur simple : le respect inconditionnel de la diversité des genres et des sexualités de mes patients.

Mes clients qui réussissent ont tous en commun ces qualités :

  • Ils sont prêts à faire le nécessaire pour trouver une solution à leur malaise et à accepter l’aide dont ils ont besoin pour y parvenir.
  • Ils sont prêts à donner le maximum d’eux-mêmes pour sortir de leurs zones de confort pour aller chercher l’épanouissement professionnel dans une activité respectueuse de leur identité et de leurs valeurs.
  • Ils accomplissent pleinement les actions qui leur sont recommandées d’une séance sur l’autre et prennent contact quand ils sont en difficulté pour le faire.
  • Ils sont prêts à dépasser leurs idées reçues et adopter une nouvelle perception de leurs situations.
  • Ils sont moins soucieux d’avoir raison que de réussir.
  • Ils sont prêts à se remettre en cause.
  • Ils sont proactifs, investis et leur priorité est bel et bien de développer leur activité professionnelle afin d’obtenir rune vie personnelle ou professionnelle épanouis et satisfaisante.

Pourquoi choisir de travailler avec moi ?

Je me sens particulièrement concerné par votre réussite, parce que :

Avant d’être un psy gay, je suis un thérapeute comme les autres, avec mes qualités et mes défauts.

Mes clients sont donc des personnes en souffrance psychologique quel que soit la nature ou l’origine de cette souffrance.

Toutefois mon expérience de thérapisant (personne en chemin thérapeutique) et mon orientation sexuel (Homme Gay de genre masculin) me permettent de mieux comprendre ces personnes :

  • Découvrant une orientation homosexuelle ou de genre,
  • En questionnement d’identité ou de genre,
  • En réflexion à propos du coming-out,
  • Souffrant de rejet ou d’homophobielesbophobie ou transphobie,
  • Ayant du mal à accepter la différence.

Et aussi

  • Les conjoints, parents ou enfants de personnes LGBTI,
  • Les hétéros concernés de près ou de loin par les questions LGBTI ou de genre,
  • Toutes personnes en questionnement a propos de l’orientation sexuelle,
  • Les psy gay ou non ayant besoin de supervision ou de relecture de leur pratique professionnelle.

C’est pourquoi j’ai développé un programme d’accompagnement  adapté a ces besoins spécifique « Bien vivre sa différence © » s’adresse aux personnes LGBTI en recherche d’un accompagnement thérapeutique ou à leurs familles.

L’objectif de « Bien vivre sa différence © »

« Bien vivre sa différence © » est un accompagnement thérapeutique complet pour aider les personnes LGBTI et leurs familles à bien vivre leur différence et à s’épanouir dans leur vie.

Ce programme d’accompagnement s’accompagne d’une garantie de satisfaction et d’une garantie de résultat.

Mes clients disposent d’un accès prioritaire et illimité entre les séances de travail afin de pouvoir avancer sur leurs objectifs.

Vous savez maintenant précisément pourquoi faire appel à moi, qui sont mes clients  et quelles sont les difficultés qu’ils rencontrent. Vous savez aussi ce que je les aident à accomplir pour retrouver épanouissement personnel.

Cliquez sur le lien pour savoir comment j’accompagne les professionnels en situation de :

>> Découvrez le programme «Bien vivre sa différence ©» <<

L’homosexualité n’est pas en soi un motif de consultation. Elle n’est pas une maladie.

« La pire violence est celle qui est faite au sens que chaque personne construit et attribue à sa propre vie émotionnelle, mentale, relationnelle. Parce qu’il s’agit bien de violence lorsqu’on oblige l’autre à faire siens des rêves qui ne lui appartiennent pas, à faire sienne une forme de vie qui ne lui appartient pas et qui, plus est, nie radicalement ce qu’il a de plus inaliénable et de plus personnel : la liberté de construire un lien d’amour réciproque ».

Paolo Rigliano, Margherita Gralia

Pourtant aujourd’hui encore, des personnes LGBT (lesbiennes, gay, bi, trans) sont en difficultés lorsqu’elles désirent consulter, un professionnel de la thérapie avec des interrogations liées à l’orientation sexuelle et à l’identité de genre, comme le montre les témoignages suivants : « J’ai l’impression que ma psy a des préjugés sur les lesbiennes qui m’empêchent d’avancer, elle ne pose pas les bonnes questions, mais j’ai espoir pour qu’elle se rende compte de sa bêtise. Sitôt qu’on évoque autre chose que ma sexualité je la trouve juste et excellente. Le problème dans tout ça c’est qu’elle me complexe et cherche a justifier mon homosexualité par des événements qui ne la justifieraient pas vraiment (le cruauté de certains hommes en particulier), et achève en me disant « mais il y a des femmes qui changent après ». Pour moi le problème c’est de le faire accepter à mes proches, pas de changer !! Je suis bien comme je suis. »

Julie – Source forum psychologies.com « La seule psy que j’ai vue me bassinait sans arrêt pour que je me trouve un copain, pas une seule fois elle m’a demandé si j’étais (éventuellement) lesbienne… Ce qui m’aurait bien aidée et m’aurait permis de vider mon sac, alors que je n’osais pas… »

Yume – Source lezinterim.forumactif.com D’où une idée simple : proposer un thérapie ayant pour valeur le respect inconditionnelle de la diversité des genres et des sexualités de mes patients.

Cliquez sur le lien pour savoir comment j’accompagne les professionnels en situation de :

>> Découvrez le programme « Bien vivre sa différence © » <<