Coming out. Le faire, ou pas ?

Faire son coming out ou pas ?

Le coming out, est un acte par lequel une personne décide de manifester ouvertement son homosexualité auprès d’elle-même d’abord, de ses proches ensuite et parfois au delà. Mais cette étape est-elle nécessaire ?

S’accepter soi d’abord.

La découverte de l’homosexualité s’accompagne souvent d’une période plus ou moins longue durant laquelle il est difficile, voir impossible de s’identifier comme homosexuel.

Durant cette période, qui peut parfois durer de très longue années, la personne s’enferme dans un sentiment de culpabilité et parfois même de honte. Elle s’enferme alors dans un processus de déni et de souffrance et la peur de ne plus mérité d’être aimés des autres.

Le coming out n’est pas une obligation !

Le coming out n’est pas un aveu de culpabilité. Être homosexuel n’est ni une maladie, ni une perversion, c’est simplement un état de fait.

Faire son coming out est avant tout un processus personne de libération dans lequel la personne s’affranchit du mensonge et des non-dits. Cette levé du secret concernant sa sexualité permet bien souvent d’enlever tout le poids psychologique et le stress lié à la vie en clandestinité.

Mais il peut également être source d’un rejet de la part de personnes hostiles ou malveillantes. Il convient donc de mesurer :

  • Le dire ou pas ?
  • Que dire ?
  • Comment le dire ?
  • À qui le dire ? ses amis, ses proches, son médecin, ses collègues de travail…
  • Quand le dire ?

L’aide d’un psy est souvent utile dans cette phase de questionnement et d’incertitude liée au stress du coming out.

Pierre COCHETEUX, Mon Psy Gay, Nantes.

CatégorieHomosexualité
Mots-clé

2014 © VRPS Consulting, par Pierre Cocheteux

Analyse Transactionnelle . fr + 33 6 38 39 39 33