homophobie

Homophobie :

12 ans d’espérance de vie en moins !

D’après un article en date du 5 mai 2014, les personnes LGBT qui vivent dans des environnements hostiles perdent 12 ans d’espérance de vie en comparaison avec ceux et celles qui évoluent auprès de personnes qui les soutiennent. Plus intéressant, ce même article montre comment l’homophobie peut avoir des répercutions économique désastreuse pour les communautés (Pays, région, groupes sociaux, etc.) qui la pratiquent. Il montre également que dans les communautés à fort préjugé anti-homosexualité le taux de maladies cardiovasculaires, de suicides ou d’homicides sont nettement plus élevés que dans les autres.

Homophobie : arrêter de se cacher.

Comme le dit Morgan Bailley dans la conférence TED, que vous trouverez en dessous de cet article : « J’ai compris que je ne pouvais pas me permettre de me taire. Le stress personnel et la pression sociale forment une combinaison mortelle. (…) Ce que je prenais pour une affaire personnelle avait un effet de contagion. Choisir de me cacher et de ne pas montrer qui je suis vraiment me faisait contribuer par inadvertance à cette atmosphère de discrimination. J’ai essayé de me dire : « Il n’y a pas de raisons de dire que je suis homo », mais l’idée que mon silence avait des conséquences sociales m’a vraiment motivée quand j’ai raté une chance de changer ce climat de discrimination dans mon État au Kansas ».

CatégorieHomophobie

2014 © VRPS Consulting, par Pierre Cocheteux

Analyse Transactionnelle . fr + 33 6 38 39 39 33