Homo et heureux

Homosexualité – les cinq injonctions sociales

Beaucoup de personnes homosexuelles ou trans-identitaires ont appris depuis leur plus jeune enfance que pour être accepté par la société et par leur proche il faut gommer leur moi affectif et sexuel le plus authentique, afin de s’adapter à ce qu’elles percevaient des attentes de la société.

Cette auto-aliénation du moi profond authentique répond à cinq « injonctions scéniques » pour être conforme aux normes sociales :

  1. Rencontre quelqu’un de l’autre sexe
  2. Se marier
  3. Avoir des enfants
  4. Restez ensemble toute la vie
  5. Être fidèle.

Ces injonctions sont à l’origine du refoulement que vivent un grand nombre de personnes homosexuelles ou trans-identitaires.

Mais, comme l’écrit, André Helman, médecin, psycho-praticien relationnel : « le prix de la conformité, c’est que tout le monde vous aime… sauf vous ! ». Dans les contextes les plus oppressifs, ces injonctions ont mené plus d’un tiers des personnes concernées au suicide !

Stop à la recrudescence de l’homophobie

En ces temps de recrudescence de la persécution homophobe qui voit l’avènement de mouvement tel que la « manif pour tous » cherchant à réaffirmer ces 5 injonctions maltraitantes je voudrais adresser un message d’espoir bienveillant.

Cet article, sera ma participation à l’évènement « Le calendrier de l’Avent du bien-être » organisé par Katibel du blog Forme et bien-être« .

Cette période de l’avent qui célèbre le triple avènement du Christ, de sa naissance à Bethléem et sa venu parmi les hommes comme l’un des leur semblable n’est-il pas, que l’on soit croyant ou non, un message de paix et d’espérance ?

Homosexuel, heureux et inséré dans la société

Être gay, lesbienne, trans ou bi- sexuel n’altère en rien la capacité à construire des relations intimes durables et stables avec les autres, de nombreuses études scientifiques l’on démontré.

Il est parfaitement possible de vivre une sexualité sereine et épanouie en étant LGBT. Tous comme il est possible de se sentir bien dans sa peau d’homo, de lesbienne, de bi ou de trans-identitaire, à condition de s’accepter tel que l’on est, sans vouloir entrer dans la sur-adaptation (correspondre aux attentes ou besoins des autres).

Pierre COCHETEUX, mon psy gay.

CatégorieConfiance en soi

2014 © VRPS Consulting, par Pierre Cocheteux

Analyse Transactionnelle . fr + 33 6 38 39 39 33