troubles de la sexualité

Troubles de la sexualité, de quoi parle t’on ?

Le fameux manuel DSM 5 (Manuel diagnostique et statistique des troubles mentaux 5ème édition) retient deux catégories de troubles de la sexualité.

  1. Les dysfonctions sexuelles (qui sont selon le DSM 5, des perturbations à l’origine d’une souffrance subjective marquée ou de difficultés interpersonnelles.: troubles du désir, de l’excitation, de l’orgasme ou encore l’éjaculation précoce ou tardive. On trouve également dans cette catégorie les troubles sexuels provoquant des douleurs tel que la dyspareunie, le vaginisme.
  2. Les paraphilies, (qui sont selon le DSM 5, des fantaisies imaginatives sexuellement excitantes, des impulsions sexuelles ou des comportements survenant de façon répétée et intense: exhibitionnisme, fétichisme, frotteurisme, pédophilie, masochisme, sadisme, transvestisme, voyeurisme etc.

Le trouble hypersexualité, défini comme un « trouble du désir sexuel avec une composante de l’impulsivité » n’as finalement pas été retenu dans cette 5éme édition, tout comme celui d’hypersexualité.

Les DSM 5 parle encore de trouble de l’identité sexuelle : identification intense et persistance à l’autre sexe, sentiment d’inconfort par rapport à son sexe ou sentiment d’inadéquation par rapport à l’identité de rôle correspondant. Mais distingue heureusement celle-ci de l’orientation sexuelle qui est l’attirance d’une personne pour l’un, l’autre, aucun ou les deux sexes !

Pierre COCHETEUX, mon psy gay

2014 © VRPS Consulting, par Pierre Cocheteux

Analyse Transactionnelle . fr + 33 6 38 39 39 33

Les 7 erreur à éviter pour réussir son coming-out
x